Photos

Photographer's Note

Une belle lumière sur le Seine au cours de cette froide journée du mois de Janvier...

Wikipédia nous dit : "Le terme bateaux mouches existait au XIXe siècle pour désigner des embarcations qui n’avaient qu’un but utilitaire, et ne servaient qu’au transport de marchandises et éventuellement de passagers d’un lieu vers un autre sur divers fleuves et canaux.

Ces embarcations n’avaient jamais été utilisées dans un cadre touristique, ni pour des promenades partant d’un site pour y revenir.

Après la guerre, alors que le transport fluvial de voyageurs disparaissait au profit des transports terrestres (voies sur berges) ou souterrains (Métropolitains), Jean Bruel, fondateur de la Compagnie des Bateaux Mouches, a acquis un des derniers bateaux ayant été construits pour l’exposition universelle de Paris, afin de proposer des promenades touristiques sur la Seine.

C'est en effet à l'occasion de l'exposition universelle de 1867 que les premiers bateaux-mouche firent leur entrée dans la capitale. À la suite d'un concours lancé par les organisateurs de l'exposition, le constructeur naval lyonnais Michel Félizat (associé à d'autres lyonnais) remporta le prix et achemina par la Saône, le canal de Bourgogne, l'Yonne et la Seine, une trentaine d'exemplaires de ses bateaux à passagers construits dans ses ateliers implantés dans le quartier de la Mouche (d'où leur nom), au sud de Lyon (du côté de Gerland).

De ce nouveau concept, Jean Bruel a créé une nouvelle activité, et déposa la marque-dénomination Bateaux Mouches dès 1950.

Afin de conférer une notoriété et une publicité suffisantes à sa nouvelle activité touristique sur la Seine, Jean Bruel inventa le personnage mythique de Jean-Sébastien Mouche, qu’il présenta comme le concepteur des Bateaux Mouches.

Il organisa, le 1er avril 1953, une cérémonie d’inauguration de son nouveau bateau en présentant un buste de Jean-Sébastien Mouche en présence du Ministre des transports, du Préfet de Paris, et du tout paris culturel et artistique de l’époque. Toute la presse évoqua cet événement insolite, acte fondateur d’une nouvelle activité touristique sur la Seine qui attira depuis des millions de visiteurs."

Photo Information
Viewed: 2343
Points: 96
Discussions
  • None
Additional Photos by Herve Roulben (maltese) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 3038 W: 293 N: 4375] (22909)
View More Pictures
explore TREKEARTH