Photos

Photographer's Note

En cette période de solde, je vous invite mademoiselle, madame ou même monsieur à vous approcher de cette photo qui vous permet de bénéficier…. écoutez-bien je ne le répèterai pas…. non pas de un, non pas de deux mais bien de trois monuments du Puy-en-Velay !!! Ouiii vous m'avez bien entendu madame : 3 architectures exceptionnelles sur une même et seule photo. Alors approchez-vous, n'ayez pas peur, il 'y en aura peut-être pas pour tout le monde ! Et qu'est-ce qu'on découvre sur cette image traitée en sépia spécialement pour l'occasion ?... je vous l'demande ? et bien tout d'abord sur la gauche de la photo, et vous l'aurez tous reconnu, la chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe qui, du haut de ses 82 mètres semble contempler le reste de la ville. Et parce que c'est vous et que vous avez une bonne tête, je vous fais grâce monsieur des 268 marches qu'il faut normalement gravir pour avoir le privilège de goûter à ce panorama.

Vient ensuite la statue Notre-Dame de France édifiée entre 1856 et 1860, sous la direction de Monseigneur de Morlhon, évêque du Puy-en-Velay : cette magnifique statue vient couronner le Rocher Corneille d'origine volcanique qui culmine à........ et oui, 757 mètres d'altitude pas un de moins et à 130 mètres au-dessus de la ville. 213 canons en fonte de fer, pris à Sébastopol par le Général Pélissier, remis par Napoléon III à l'évêque du Puy-en-Velay, et fondus aux Ets Prénat, à Givors (Rhône), ont été utilisés pour créer la statue. Elle mesure 16 mètres de haut et pèse 110 tonnes. Le piédestal en pierre (680 tonnes) est recouvert de 45 tonnes de fonte de fer; il mesure 6,70 mètres de haut. La tête de l'Enfant Jésus pèse à elle seule 1 100 kilos et son bras 600 kilos. Vous la prenez ? Non parce qu'il faut s'y connaître en bricolage car cette statue est composée de 105 morceaux boulonnés. C'est du bon matériel ça Monsieur, allez y... tâtez pour voir !!

Ensuite tout au fond de la photo, nous distinguons la Cathédrale du Puy avec ses 134 marches. De style roman, la Cathédrale présente diverses influences (carolingienne, byzantine, mauresque). Le choeur repose directement sur le rocher (y'a pas plus solide), mais pour agrandir la Cathédrale aux XIème et XIIème siècles afin d'accueillir les pèlerins de plus en plus nombreux, quatre travées supplémentaires ont été audacieusement construites sur le vide pour rattraper un dénivelé de 17 mètres d'où d'imposants piliers soutenant les hautes arcades.

Alors qu'est-ce qu'on fait ? on prend tout ou on fait plusieurs voyages ?

Photo Information
Viewed: 3787
Points: 96
Discussions
Additional Photos by Xavier D'ABRIGEON (xavshot) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 5626 W: 110 N: 13354] (69835)
View More Pictures
explore TREKEARTH