Photos

Photographer's Note

Le coquelicot ne vit qu'un jour

Parfois c'est comme une montée de vagues féroces, qui bondissent avec violence en dehors des bornes sages. Et ça rage, ça écume, ça tonitrue, ça explose, ça hurle comme les loups à la lune.

Et les gens écoutent subjugués, cet incroyable et effrayant concert...Pas moyen de faire autrement d'ailleurs, car le sol tremble et la rumeur de ces orages de mort gronde chaque jour un peu plus et les veines se vident sous le coup des peurs les plus anciennes. Ou les plus quotidiennes.

Parfois au contraire c'est comme un soupir de silence, un fil de soie violine, un frisson de douceur ou de plaisir on ne sait pas bien tellement c'est ténu, un mot musé, murmuré, chuchoté, une fragrance infime, une plume s'essoufflant au gré du vent, une perle de larme au bord du coeur, une idée miniature qui surgit en secret, un grain de beauté qui pousse dans une terre stérile.

Et on n'entend rien de tout cela parce que les bruits de la grande Ville et de la grande Vie et du grand Vide, submergent tout ce qui ne s'impose pas avec puissance, avec fracas, avec orgueil, avec fric.

Le coquelicot ne vit qu'un jour, si fragile

Mais éperdu de beauté.

Photo Information
Viewed: 1491
Points: 57
Discussions
Additional Photos by Christian Pelletier (chrisnet) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 3006 W: 104 N: 5758] (23062)
View More Pictures
explore TREKEARTH